Ce forum est basé sur le Guerre des Clans de Erin Hunter. Arriverez-vous à vous mettre dans la peau d'un chat ?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chacun poursuit sa lumière. [Libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
» Saveur Tropicale
Modo Genta - Lieutenante
Modo Genta - Lieutenante
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 20/02/2012
Age : 20
Localisation : Belgique

Fiche du Chat
Rang: Aucun
Sexe du chat: Femelle
Avertissements:
0/5  (0/5)

MessageSujet: Chacun poursuit sa lumière. [Libre]   Ven 24 Fév - 14:24


Chacun poursuit sa lumière. Quand la notre s’éteint, nous nous éteignons avec elle.



    Une lumière… Elle provenait de derrière l’un des arbres de la forêt où Saveur Tropicale se trouvait. Elle n’était jamais venue auparavant, cet endroit lui était inconnu. Les arbres étaient hauts et touffus, de manière à ne laisser passer aucun rai de lumière du jour. Dans cet endroit, on ne pouvait pas faire la différence entre la nuit et le jour.
    La chatte scrutait les arbres devant elle. Comment une lumière aussi forte pouvait-elle apparaître dans un endroit aussi sombre ? Le seul moyen de répondre à cette question était que la guerrière s’en approche et le voit de ses propres yeux. Avec les pas les plus silencieux possibles, elle marcha furtivement vers l’arbre derrière lequel se trouvait cette mystérieuse lumière. Guettant le moindre bruit ou mouvement, la jeune femelle attendit là quelques instants, avant de bondir de l’autre côté. Avec étonnement, elle remarqua que la lumière ne se trouvait plus là, mais derrière l’arbre suivant ! Ou… Non ! Derrière l’arbre là-bas… En sursautant, Saveur se rendit compte qu’elle s’éloignait d’elle ! Non ! Elle ne pouvait pas filer comme ça ! Décidée, elle se mit à courir pour tenter de rattraper cette lumière. Mais elle avait l’impression que plus elle accélérait, plus la lumière s’éloignait. Emportée dans sa course folle, la guerrière s’épuisait. Les arbres défilaient tellement vite qu’elle en avait le vertige. Elle ne sut quand, mais à un moment elle ralentit car elle était à bout de forces. Elle sentit tomber dans un gouffre sans fin… Et la lumière s’éteignit.

    Lorsque Saveur Tropicale ouvrit les yeux, l’aube quittait lentement le ciel pour laisser place au matin. La chatte avait encore son rêve dans la tête -ou plutôt son cauchemar. Elle frissonna. Pendant un instant, elle avait eu l’impression… qu’elle était en train de mourir. Quelle horrible sensation ! Oui, ce cauchemar avait été horrible, et bizarre. Quand la lumière s’était éloignée d’elle, elle avait perdu toute trace d’espoir dans son cœur. Elle devait changer les idées. Sachant que ça n’allait pas se passer si elle attendait dans sa litière en écoutant ses camarades ronfler, elle se leva et entreprit une toilette rapide. Puis elle sortit de la tanière des guerriers, et s’assit là pour quelques instants, le temps d’observer un peu le camp. Quelques apprentis sortaient en baillant de leur tanière ; la patrouille de l’aube venait justement d’arriver par l’entrée du camp et des chatons jouaient devant la pouponnière, sous le regard de leur mère. Dans le ciel, des nuages gris prenait place, synonymes de neige. Elle détestait cette saison, car malgré son pelage épais, elle avait froid. Chaque fois qu’elle mettait les pieds dans cette matière blanche, elle était gelée jusqu’aux entrailles. Heureusement, sa fourrure lui permettait de se camoufler, ce qui était idéale pour la chasse, déjà qu’il n’y avait que peu de proies en cette période froide.
    Saveur se dirigea vers la patrouille de l’aube. Elle n’était que lieutenante depuis peu, mais elle devait prendre son rôle bien au sérieux.

      « Tout s’est bien passé ? »

    Les guerriers acquiescèrent. L’un d’eux s’exclama :

      « Nous avons longé le Chemin du Tonnerre qui sépare notre territoire de celui du Clan de l’Orage et nous sommes passés dans la pinède. Il n‘y avait rien de suspect. »

    Et heureusement, pensa la chatte. Elle était très contente qu’il n’y ait pas de guerre en ce moment, car l’hivers était rude. Elle annonça :

      « Très bien. Demandez à… Fleur de Cerisier, Griffe du Loup, Plume Noire et son apprenti de constituer la prochaine patrouille. Moi je vais aller chasser. »

    Après ces paroles, la femelle se dirigea vers la pile de gibier qui était peu garnie. Mais elle s’arrêta devant et changea d’avis. Les plus jeunes et les plus âgés en ont plus besoin que moi… Tant pis, je m’en passerais cette fois. Puis elle sortit du camp, grimaçant à chaque contact avec la neige.

    Elle était à présent dans la Forêt de Lumière, entourée d‘arbres recouverts de neige. Elle n’avait encore rien trouvé. Soudain, elle repéra une légère effluve, justement caractéristique à la proie qu’elle cherchait : une souris. Tous les sens en éveil, elle s’approcha de l’endroit où l’animal se trouvait. Elle le repéra sans trop de mal. Maitrisant sa respiration, elle s’approcha silencieusement, guettant le moindre mouvement du petit animal. Soudain, retenant son souffle, elle bondit dessus toutes griffes dehors. La pauvre bête poussa un petit cri, mais la guerrière l’acheva avant qu’elle ai put s’échapper.
    Voilà, à présent elle pouvait retourner au camp, et peut-être essayer d’attraper une deuxième proie au retour. Mais avant, elle voulait faire quelque chose. Quelque chose qu’elle avait l’habitude de faire depuis qu’elle n’était plus surveillée par son mentor Zeste de Citron. Elle enterra la souris, et quelques instants plus tard, elle courait, éprouvant ce frisson de plaisir quand le vent ébouriffait sa fourrure, oubliant la neige qui lui collait aux pattes. Comme elle se trouvait près des Quatre Chênes, elle décida de courir jusque là, et de revenir après à l’endroit où elle avait laissé ses proies. Histoire de se défouler et d’oublier tous ses soucis. Le sourire aux lèvres, elle arriva aux Quatre Chênes quelques instants plus tard. Essoufflée, elle s’attarda quelques instants devant les quatre arbres pour se reposer. Les grands chênes lui paraissaient toujours aussi majestueux. Elles se sentait en sécurité en-dessous de ces arbres qui étaient là depuis la nuit des temps.
    Les minutes passèrent. Après avoir repris des forces, Saveur s’apprêtait à repartir, lorsqu’elle entendit un bruit derrière elle. Sur ses gardes, elle se retourna…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Chacun poursuit sa lumière. [Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chacun sa route chacun son chemin ♫ [ Libre 1 Personne ]
» ♂ Këlwen Elvaess ~ Fée ~ Chevalier de la Lumière ~ Libre
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Night Cats :: Archives :: Version 4 Clans :: Anciens RPs-
Sauter vers: